Posts du forum

Gertrude
14 mars 2020
In Problèmes de célibataires
Bonjour à tous et à toutes, Alors voilà, voilà, je ne suis pas sûre d'avoir une question mais en tout cas, j'ai envie de partager un peu mes pensées sur la situation. Je suis en alternance depuis 5 mois dans une entreprise et il me reste encore 7 mois à faire. Je suis dans un environnement de travail très cool et très détendu, avec des collègues très joueurs et très blagueurs. Je crois que j'ai le béguin pour l'un de mes collègues que j'assiste (je suis un peu l'assistante de tout le monde). C'est une personnalité assez extravertie qui fait beaucoup de blagues avec tout le monde, et j'ai remarqué qu'avec moi il était plus gêné, plus hésitant. Je n'arrive pas à dire si c'est parce qu'il me connait depuis moins longtemps qu'il ne connait ces autres collègues, ou si je l'intimide. Avec mes autres collègues blagueurs, il n'y a pas cette gêne, cette tension. Mais je n'arrive pas à dire si la tension vient uniquement de moi parce que j'ai le béguin ou si elle vient aussi de lui. Je dois avouer qu'il me faut du temps pour m'ouvrir aux autres mais il y a d'autres personnalités introverties dans le bureau donc c'est pas comme-ci mes collègues n'avaient pas déjà côtoyé des personnes moins extravertie qu'eux. Aujourd'hui après 5 mois, je partage beaucoup de rires, de sourires et de blagues avec tout le monde. Je suis plutôt bien intégrée donc je pense qu'il n'y plus cette gêne de "je suis nouvelle". La seule est unique gêne vient de mon crush. Et comme j'ai le béguin, j'ai peur de voir des indices là où il n'y en a pas. Je dois avouer avoir un peu joué le jeu de la séduction au début de mon alternance peut-être sans trop m'en rendre compte. Alors qu'il m'expliquait des choses, je le regardais bien dans les yeux et je buvait ses mots. J'écoutais tellement bien que je réussissais du premier coup. Je sais que j'ai de jolis yeux, on me l'a souvent dit, et j'ai bien senti que je l'ai déstabilisé à ce moment là. J'ai aussi remarqué une fois qu'il regardait la bretelle de mon soutif qui dépassé de mon pull, je ne sais pas où son regard s'était posé avant, mais j'ai vu, il a vu que j'ai vu et j'ai relevé mon pull ajoutant encore plus de malaise à la situation. Je pense que même s'il ne ressent pas quelque chose pour moi, il a ressentit que j'ai eu le béguin pour lui et hum, j'ai eu peur de le mettre dans une situation dérangeante comme il est mon supérieur et alors j'ai commencé à faire attention. Mais quand on a un crush, on fait des choses qu'on contrôle pas... J'essaye de ne pas le regarder tout le temps et heureusement mon bureau lui tourne le dos, mais c'est pas toujours facile. Et puis, j'ai toujours l'oreille à l’afflux de ce qu'il va dire et je ne peux pas m'empêcher de rire à ses blagues. J'ai essayé de mettre un peu de distance et quand j'ai commencé à faire attention à ce que je faisais à son encontre et j'ai commencé à remarquer ce qu'il faisait à mon encontre. De mon point de vue, il me lance beaucoup de regards quand on est en groupe (je l'ai déjà vu me fixer bien plus de 5 secondes en réunion, sans lâcher le regard (c'est arrivé à 3 reprises), il est très attentif à quand je ris, il trouve souvent des excuses (comme regarder ce qui se passe sur mon écran) pour se pencher sur moi, il se couche sur la table en faisant mine de se reposer ou dormir et s'approche plus de moi, il change de chaise à table entre le plat et le dessert pour se mettre à côté de moi (j'avais laissé exprès une chaise vide entre nous pour qu'un autre collègue s'assoit) mais en même temps il a éloigné un peu la chaise de là où elle était, est-ce qu'il a peur de me faire peur ? C'est vrai que les premières fois qu'il m'a touché l'épaule ou le dos par exemple je me suis tendue et qu'avec le coup de la chaise entre nous peut-être que je lui ai donné l'idée que j'étais mal à l'aise avec la proximité et qu'il ne sait pas trop quoi faire. Et puis de toute façon avec le coronavirus, on se touche plus maintenant... plus de bise, plus de main sur l'épaule.... Mon crush semble assez sensible à certaines remarques ou gestes que je peux faire... Exemple, je lisais un livre pour les cours dans les transports avant d'aller au bureau, un livre au titre vraiment rébarbatif. Je l'ai posé sur le bureau en arrivant et je l'ai laissé là en travaillant. Dans la matinée, il se penche sur mon bureau attrape le bouquin et lis le titre à haute voix et moi comme une conne j'ai réagi avant de penser. J'avais honte que le bouquin paraisse trop sérieux (je fais bien mon boulot, je suis assez silencieuse en travaillant, j'avais peur que mes collègues ne pensent pas que je sois aussi cools et détendus qu'eux, coincée quoi). J'ai pris peur je lui ai arraché le bouquin des mains et je l'ai retourné pour le reposer sur la table. Ma maître de stage a trouvé ça hilarant ! Haha ridicule. Vous auriez vu la tête de mon crush ! Un chiot battu ! J'essaie d'être taquin par moment comme tout le monde l'est dans le bureau mais, hum comme je semblait très sérieuse au début, je pense que mon crush avait du mal à voir l'humour. Maintenant ça va mieux, il a compris que je le taquinais. On arrive à avoir des "banters"... Globalement, c'est très tâtonnant comme situation et très flou, et même s'il y a quelque chose, on est vraiment au tout début de la chose... Qu'en pensez-vous ? Avez-vous des conseils ? Des histoires semblables avec des personnalités farceuses en communauté mais timide en seul à seul comme lui ? Des conseils pour me décoincer en gardant mon professionnalisme ?
1
5
491

Gertrude

Plus d'actions